Le collectif Vecteurs

Le collectif Vecteurs regroupe des agents de l’UMR ASTRE travaillant sur des thématiques ou modèles d’entomologie médicale et vétérinaire. Le collectif anime, partage et intègre les plateformes ressources de Baillarguet (laboratoire, insectarium). Ce collectif, en reconnaissant les spécificités de l’entomologie médicale et vétérinaire, permet de mieux répondre à des questions intégrées et complexes en écologie vectorielle et épidémiologie des maladies à transmission vectorielle.

Les maladies à transmission vectorielle ont toujours eu des conséquences négatives sur les populations humaines et animales. Au 20e siècle, certaines d’entre elles ont été maîtrisées notamment par l’utilisation des insecticides et/ou de thérapeutiques. Cependant, le développement des résistances aux insecticides des populations de vecteurs, la réduction du nombre de molécules insecticides disponibles en raison de leur écotoxicité et les changements globaux, en particulier l’intensification des échanges, la mobilité des personnes et des biens, et l’anthropisation croissante de l’environnement, ont récemment favorisé leur émergence ou recrudescence, avec des impacts majeurs sur la santé publique et vétérinaire en Europe et en régions tropicales notamment en Afrique.

Des Enjeux 

  • Approfondir les connaissances sur l’écologie des systèmes vectoriels
  • Développer des méthodes de prévention, de surveillance et de contrôle efficientes
  • Assurer une intégration pluridisciplinaire, intersectorielle et multi-échelle
  • Contribuer à la reconnaissance et à la visibilité de la discipline
  • Consolider un réseau pluridisciplinaire national et international interconnecté

Les Objectifs

  • Caractériser les arthropodes vecteurs d’intérêt et leur rôle dans la transmission
  • Caractériser la bio-écologie des arthropodes vecteurs
  • Appréhender l’éco-épidémiologie des maladies vectorielles et la prédiction du risque à travers une approche intégrative et la modélisation
  • Développer des outils de surveillance adaptés
  • Développer des outils et des stratégies de contrôle intégrées, innovantes et respectueuses de l’environnement
  • Assurer des actions reliées de Formation et d’Expertise

Nos modèles

Nos modèles d’étude sont des arthropodes hématophages d’intérêt majeur en santé animale ou humaine pour l’Europe :

  • Culicoides : moucherons piqueurs vecteurs des virus de la fièvre catarrhale ovine (FCO), du virus Schmallenberg, de la peste équine (AHS) et de la maladie épizootique hémorragique (EHD)
  • Moustiques : vecteurs d’arboviroses zoonotiques, dont la fièvre de la vallée du Rift (FVR) et la fièvre West Nile (WN)
  • Tiques : tiques dures Amblyomma variegatum et A. hebraeum, vecteurs d’Ehrlichia ruminantium, agent de la cowdriose.
    • Tiques dures Hyalomma marginatum, vecteur du virus de la fièvre hémorra­gique de Crimée-Congo (CCHF), et Rhipicephalus bursa : ces deux espèces sont suspectées de transmettre le poxvirus de la dermatose nodulaire contagieuse (LSD), nouvellement implanté en Europe.
    • Tiques molles ornithodores, vecteurs du virus de la peste porcine africaine (PPA).
  • Glossines ou mouches tsé-tsé : vecteurs des trypanosomoses humaines et animales africaines

Cookies de suivi acceptés